Marrakech:10000 Français installés au cours du premier semestre 2006

Publié le par M. INTEZGA atif

Plus de 10.000 Français se seraient installés dans la seule région de Marrakech au cours du premier semestre 2006, écrit mardi le journal français +Libération+, citant des sources consulaires.

"Les frontières de l'Hexagone sont devenues trop exiguës au goût des amateurs de résidences secondaires", relève le quotidien, ajoutant que dans cette quête d'un ailleurs plus lointain et plus exotique, le Maroc est devenu une destination privilégiée pour les Français.

Pour la publication, les retraités français désireux d'acquérir un pied-à-terre au Maroc sont les plus choyés. Ils bénéficient ainsi d'une fiscalité particulièrement avantageuse et sont totalement exonérés des droits de succession sur les biens immobiliers, à condition de transférer à titre définitif une partie de leur pension sur un compte au Maroc en dirhams convertibles.

Le journal souligne en outre qu'au-delà de la ville de Marrakech, dont la réputation en matière immobilière n'est plus à démontrer, nombre de villes marocaines (Casablanca, Rabat, Tanger, Agadir, Essaouira, Fès...) s'ouvrent à l'accueil des résidents marocains à l'étranger et de la clientèle européenne.

Il cite à titre d'exemple la région de Rabat où 13 kilomètres de côtes sont en train d'être aménagés et l'édification de nouvelles villes, comme Tamesna, près de la capitale du Royaume, ou Tamansourt, à la périphérie de Marrakech.

"Partout fleurissent aussi des projets résidentiels pour répondre à l'afflux d'acheteurs en provenance d'Europe et notamment de France", note le journal pour qui la 4-ème édition du salon de l'immobilier marocain "SMAP Immo" organisé du 25 au 28 mai à Paris, a été l'occasion pour les promoteurs immobiliers de présenter le Maroc comme pays de l'hospitalité et de la douceur de vivre. 
 
Map

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
comparer marrakech à paris, c'est comparer l'incomparable, c'est comparer le stade el harti au stade de france,....restons sur terre, marrakech est une ville, certe une belle ville touristique, mais qui malgrés les dire de certains reste marocaine, c'est à dire, dépendant d'un pays sous développé, qui a encore des marches à monter dans l'escalier du développement économique.<br />  <br /> c'est vrai, que chaque pays chaque ville chaque peuple a ses propres spécificités, mais celà n'est pas notre débat, nous parlons économie, donc svp, comparons dorénavant marrakech à ses camarades de classe, arrêtons de faire rire les gens sur notre sort. :)
Répondre
A
tout d'abord, je me suis toujours demandé, à qui sont destinées ces statistiques?<br />  certes, ils ne prennent nullement en considération le simple indigènne marrakechi,  il serait intérêssant de savoir ce que les marrakchis pensent de tout çela? qu'est ce que le tourisme leur a raporté? à part une bulle immobiliére spectaculaire, une destruction effroyable des valeurs...et l'on ose comparer marrakech à paris, en disant que le prix du m2 à marrakech est encore moins que son homologue parisien...tout çela fait rire...demain on compara la koutoubia à la touf eiffel, le quartier Guéliz aux champs Elysés, le musée dar si daîd au musé du louvre, bab doukkala à l'arc du triomphe :)...tout cet engouement cache derriére quelque chose...bons entendeurs, j'attends vos commentaires...soyons bavarres et parlons et faisant resortir ce que nous vons au fond de nous?????
Répondre